Dakar (Sénégal)

Dakar, Senegal

WP1 – Evaluation de vulnérabilité :

A Dakar, Nairobi et Mombasa, une approche de recherche commune s’intéresse à la mauvaise gestion des déchets solides (Solid Waste Management – SWM), et aux risques secondaires qui en résultent : pollution des eaux de surface, inondations, incendies.

L’APHRC (African Population and Health Research Center) utilisera son expertise dans les domaines de la santé publique et de l’épidémiologie dans les zones d’habitat informel et s’appuiera largement sur des données existante, par exemple ses recherches sur Nairobi : l’enquête Santé urbaine et systèmes de surveillance (Nairobi Urban Health and Surveillance Systems) et  les enquêtes sur les quartiers pauvres (Nairobi Cross Sectional Slum Surveys). Le but sera d’identifier les facteurs déterminants de la morbidité et la mortalité au sein des groupes cibles en les comparant selon leur degré d’exposition aux déchets solides.

La collecte de données comprendra :

  • Des entretiens avec les acteurs ;
  • Des évaluations environnementales et leur cartographie assistée par Système d’information géographique (SIG) sur des plans urbains précis.

Il s’agit en priorité de montrer la répartition spatiale des mauvaises pratiques de SWM et, dans certains cas, les aléas présents et passés, tels que des inondations, pour mettre en évidence les populations particulièrement exposées.

Un autre angle de notre recherche, dans le cadre du WP1, concerne Nairobi. Sous la direction d’International Alert, nous nous concentrons sur les interactions entre conflits et risques environnementaux et sur leurs effets sur la vulnérabilité et la résilience des communautés à Kibera, un quartier de Nairobi. Pour cette étude, il s’agit d’observer les risques de conflits liés aux tensions ethniques (par exemple entre la communauté nubienne et le reste de la population), à l’occupation des territoires, et aux violences post-électorales. Cette recherche a pour but d’identifier ces risques de conflits et de d’analyser leur interaction avec d’autres types de risques à Kibera, comme les inondations.

Notre méthode de recherche sera composée : d’un travail qualitatif sur le terrain à Kibera, et d’une analyse des données récoltées par le récent projet (2015-2016) de Konkuey Design Initiative (Développer la résilience aux inondations urbaines) à Kibera.

In African cities, orienting risk management towards a developmental agenda can

confront the root causes of poverty and risk. Transition to an integrated approach has

Cette recherche contribue à la littérature sur le risque de catastrophes, en approfondissant la compréhension de la relation entre la vulnérabilité aux inondations, l'urbanisme et les stratégies d'

Dakar can efficiently handle current and future volumes of solid waste if the following

steps are taken: i) informal waste collection is synchronised with that of the municipal

Community-based organisation and action can contribute greatly to disaster risk reduction, and interlinked to this, to building resilience to the impacts of climate change.

Urban flooding cannot be avoided entirely and in all areas, particularly in coastal cities. Therefore adaptation to the growing risk is necessary.

Community-based organisation and action can contribute greatly to disaster risk reduction, and interlinked to this, to building resilience to the impacts of climate change.

On estime à 11,2 milliards de tonnes le volume déchets solides collectés dans le monde entier chaque année.

An estimated 11.2 billion tons of solid waste are collected worldwide every year.

This report addresses Solid Waste Management (SWM) in Dakar (Senegal). It focuses on man-made hazards of poor Solid Waste Management, consequent loss to health and associated secondary hazards.

The inhabitants of African towns and cities face a range of hazards, which can best be described as representing a ‘spectrum of risk’ from events that can cause death, illness or injury, and impove

Pages

S'abonner à RSS - Dakar (Sénégal)