WP4 - Gouvernance et planification

Le WP4 consiste en une synthèse des enseignements des autres programmes combinée à notre recherche sur les actions à mettre en œuvre avec les acteurs clés, pour faciliter la prise de décision et la planification. Quatre sous-programmes complémentaires doivent fourniront l’analyse de plusieurs catégories de gouvernances et de décideurs. Ce sont ces deux types d’entités qui, observés ensemble, permettront de dégager les forces structurelles qui déterminent les forment que prendra le futur de l’Afrique urbaine.

WP4.1 Formes d’investissement dans le développement urbain et risques importants dans les villes africaines

Ce sous-programme a pour objet les différentes formes d’investissement dans les villes africaines en ce qui concerne les infrastructures, la construction, et la planification. Il s’agit de comprendre en quoi ces investissements ont des répercussions sur les risques auxquels les populations urbaines pauvres sont exposées.  Nous sommes en train de décider quelles villes seront étudiées ; sans doute Karonga et Ibadan, ainsi qu’éventuellement Nairobi et Niamey.

WP4.2 Répondre aux risques par les politiques de planification urbaine, le cadre réglementaire, et la planification, la conception et la réalisation d’infrastructures et de développements urbains

Les questions que nous nous poserons à ce titre sont les suivantes : 

  • Comment les politiques de planification urbaine et le cadre réglementaire attenant actuellement à l’œuvre prennent-elles en compte les risques urbains ? 
  • Comment les méthodes de panification ainsi que les capacités institutionnelles et techniques affectent-elles le niveau de prise en compte du risque et la gestion des projets d’urbanisme ?
  • Comment les risques (quotidiens comme extrêmes) sont-ils pris en compte dans la planification, la conception et la réalisation d’infrastructures et autres développements urbains ?
  • Comment les décideurs utilisent-ils les informations disponibles à propos des risques dans la planification urbaine et la détermination des politiques publiques ?

WP4.2 sera effectué en collaboration avec WP2 et WP3.

Un travail de terrain sera accompli pour comprendre le contexte général dans lequel s’inscrit le projet. Nous nous intéresserons à son développement et ses effets sur :

  1. ceux qu’il affecte directement ou qui en dépendent
  2. le profil des risques auxquels la ville est exposée (par exemple les conséquences subies par une localité en aval d'un site d'extraction d'eau depuis des nappes souterraines).

WP4.3 Métamorphose progressive de quartiers dans des villes africaines

Les questions que nous nous poserons à ce titre sont les suivantes :

Quelles sont les dynamiques sous-jacentes qui interviennent entre les acteurs et guident le développement urbain des villes africaines ? Diminuent-elles le niveau de risque ; facilitent-elles la gestion des problématiques liées au risque ? De quelle façon ?

Durant cette phase, nous observerons les évolutions et les changements qui caractérisent les villes africaines, pour comprendre en quoi ces changements influencent l’apparition et l’accumulation des risques auxquels les classes urbaines pauvres sont exposées. Notre travail sera réalisé en étudiant plusieurs cas précis de quartiers à l’intérieur de chaque ville (de manière longitudinale, et à long-terme). Par exemple, nous accorderons une attention particulière aux zones :

1) dont le développement repose sur des intérêts commerciaux privés de faible ampleur ;

2) caractérisées par l’importance des mouvements collectifs organisés de manière informelle par des habitants ;

3) dont les dynamiques locales sont affectées par un grand projet d’infrastructure.

Ce travail est complémentaire au WP3.2.

WP4.4 Carrefours de la ressource urbaine : ancrer les initiatives de formation

Ce sous-programme concerne l’établissement de carrefours de la ressource urbaine dans chacune des villes, sous forme d’un espace physiquement matérialisé.

L’objet des carrefours de la ressource urbaine est de :

(1) Approfondir notre compréhension des endroits où et des moyens par lesquels les risques épisodiques et quotidiens se manifestent au sein des zones d’habitation informelle ; mieux appréhender les impacts de ces risques sur les conditions de vie des habitants défavorisés, ainsi que les procédés individuels et collectifs que ces-derniers mettent en œuvre pour y répondre.

(2) Améliorer la production de recherche appliquée et la restitution de nos conclusions afin d’alimenter l’apprentissage collectif  pour l’étendre à d’autres groupes et organisations à travers la ville.

(3) Développer, grâce a des ateliers participatifs de cartographie et de vidéo, les capacités locales : à appréhender et surveiller les risques épisodiques et quotidiens – qui est affecté et comment et pourquoi cela évolue-t-il ? – et à évaluer et améliorer les actions ou investissements dédiés à prévenir, réduire et contenir les risques.

This publication covers a range of disaster risk management (DRM) themes, from community participation in DRM data collection to risk mapping and from urban waste management to hazard accumulation

Author(s): 

Mark Pelling

In African cities, orienting risk management towards a developmental agenda can

confront the root causes of poverty and risk. Transition to an integrated approach has

Research carried out in Dar es Salaam, Tanzania on cross-scalar risk communication and disaster risk governance reveals that, while there is considerable potential for communities to measure and co

Cities are at the centre stage of Africa’s pathway to prosperity, with the majority of its population expected to be living in urban areas within the next decade.

Between 2016 and 2017, Arup carried out case study research to explore how large two infrastructure projects are creating, compounding or mitigating risk in Nairobi. The Thika Highway Improvement P

In Dar es Salaam, climate model analysis strongly suggests that both day- and nighttime temperatures will rise, with heat waves also expected to increase.

Around half of the urban population in sub-Saharan Africa live in informal settlements, lacking the basic infrastructure and services on which good health depends.

Community-based organisation and action can contribute greatly to disaster risk reduction, and interlinked to this, to building resilience to the impacts of climate change.

Urban flooding cannot be avoided entirely and in all areas, particularly in coastal cities. Therefore adaptation to the growing risk is necessary.

The inhabitants of African towns and cities face a range of hazards, which can best be described as representing a ‘spectrum of risk’ from events that can cause death, illness or injury, and impove

Pages

S'abonner à RSS - WP4 - Gouvernance et planification