Contribution du Projet Urban ARK à l’analyse des risques urbains en Afrique et en particulier au Niger

Dans l’histoire de la pensée des sciences humaines, la pression démographique sur les ressources d’une communauté a fait l’objet de plusieurs écrits. Aujourd’hui, cela est devenu une réalité qui inquiète aussi bien les chercheurs que les décideurs. Certains désastres et aléas ne sont plus à considérer comme une fatalité. Il est clair qu’un des corollaires de cette croissance démographique est l’augmentation des risques ; résultat de la recherche des moyens d’existence des couches défavorisées. La recherche bibliographique, révèle que même si les autorités s’impliquent dans la réduction des risques, la question demeure. Le méthodes de résolution comme la gouvernance s’impose car l’implication de tous les acteurs est nécessaire pour un résultat escompté. Les décideurs sont en partie responsables de l’aggravation de certaines situation peu enviable. C’est pourquoi, plusieurs organisations internationales et nationales assistent les Etats à assoir une bonne politique de gouvernance de ces risques. Les universitaires et les praticiens (Organisation non gouvernementale) pensent qu’il doivent conjuguer leurs efforts autour d’un projet innovant appelé Urban ARK. Aussi, des thématiques ont-ils été définis à chaque équipe selon la spécificité des villes africaines dans laquelle elle se trouve.